Jésus, sa vie et son ministère (7)

Échec au tyran

joseph-et-marie-retourne-en-israel

Pourquoi Joseph réveille-t-il Marie au beau milieu de la nuit ? Il lui en donne la raison : « L’ange de Javhé vient de m’apparaître. Il m’a dit de vous prendre, toi et l’enfant, et de fuir en Egypte, parce que Hérode va rechercher Jésus pour le tuer. »

Ils s’enfuient donc tous les trois. Il est temps, car Hérode a appris que les astrologues se sont joués de lui et ont quitté le pays. Rappelez-vous, ils auraient dû venir l’informer une fois qu’ils avaient trouvé Jésus. Hérode est furieux. Alors, afin de faire périr Jésus, il ordonne qu’on supprime tous les garçons âgés de deux ans et au-dessous à Bethléhem et dans le territoire de la ville. Il a fixé cette tranche d’âge d’après les renseignements que lui ont fournis les astrologues.

Le massacre de tous ces petits garçons est quelque chose d’horrible. Les soldats pénètrent dans une maison après l’autre et arrachent les petits garçons des bras de leurs mères. Nous ne savons pas combien d’enfants ils ont ainsi tués, mais les pleurs et les lamentations de ces mères accomplissaient une prophétie biblique de Jérémie, prophète de Dieu.

Entre-temps, Joseph et sa famille sont arrivés sains et saufs en Egypte où ils vivent désormais. Mais une nuit, l’ange de Javhé apparaît une nouvelle fois en rêve à Joseph. « Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, et va au pays d’Israël, lui dit-il, car ceux qui cherchaient à le faire mourir sont morts. » C’est ainsi que Joseph et sa famille retournent dans leur pays, ce qui réalise une autre prophétie de la Bible selon laquelle le Fils de Dieu serait appelé hors d’Egypte.

Il semble que Joseph ait l’intention de s’établir en Judée, là où il vivait avant de s’enfuir en Egypte. Mais il apprend qu’Archélaüs, méchant fils d’Hérode, est devenu roi de Judée et, dans un autre rêve, Javhé l’avertit du danger. Joseph et sa famille se dirigent donc vers le nord et s’installent dans la ville de Nazareth. C’est en ce lieu, loin du centre de la vie religieuse juive, que Jésus va grandir.

Mathieu 2: 13-23 ; Jérémie 31: 15 ; Osée 11: 1.

Publicités
Publié dans Jésus sa vie et son ministère, Jésus, sa vie et son ministère | Laisser un commentaire

Bonne et heureuse année 2018

Résultat de recherche d'images pour

L’année 2017 est terminée, bonjour année 2018, année 2 pour ceux que la numérologie intéresse, avez-vous pris de bonnes résolutions, des choses à changer dans votre vie, si oui je vous souhaite d’y parvenir avec de la volonté nous arrivons toujours à nos buts fixés 

La traditionnelle liste des bonnes résolutions

Sortez votre plus belle plume et une feuille de papier, il est grand temps de faire le point et d’établir ce que vous désirez absolument avoir cette année 2018

Et oui, alors que 2017 est déjà révolue, nous débutons avec impatience la nouvelle année.

En effet, quelle est cette petite voix qui te dit « oh la vilaine, tu n’as pas tenue tes résolutions de l’année passée ».

Et bien, pour débuter une liste des bonnes résolutions, vous commencez par tirer un trait sur la dernière et vous vous posez quelques minutes.

Réfléchissez, que souhaitez-vous avoir cette année?

Souhaitez-vous être plus organisée ?

Comme à son habitude, il y a le traditionnel « perdre un peu de poids ».

La majorité d’entre vous-nous souhaite débuter une activité sportive en 2018. 

Arrêter de fumer ou encore être mieux organisé dans son travail.

L’un comme l’autre, la motivation doit être bien présente.

Pour les étudiantes qui sont en études, vous pouvez vous souhaiter une très belle réussite.

Ne pas décrochez, et ayez confiance en vous.

Retrouver du travail pour ceux qui l’ont perdu

Repartir à zéro, sur de nouvelles bases,

Voyager pour ceux qui le peuvent

Avoir plus d’argent, plus d’amis(es)

Un amoureux, une amoureuse

Etre moins impétueux, plus sage et réservé 

Ou moins sage et plus décontracté…. 

La liste serait longue, donc à chacun de faire la sienne,

Dans la limite de ses possibilités 

Mais le simple fait de vouloir prendre des résolutions est déjà un bon chemin à suivre.

Alors, quelles seront vos résolutions de 2018 ?

Malgré tout, même si vous n’avez pas d’envies particulières,

Je vous souhaite à tous et à toutes

Que cette nouvelle année vous apporte tous les bonheurs,

La santé, l’amour, la joie de vivre, la prospérité,

Avec tous mes meilleurs vœux,

Je vous embrasse,

Des bisous du cœur

Publié dans fêtes | Laisser un commentaire

Bonne année 2018

http://www.kizoa.fr/Montage-Video/d162165748kP600708242o2l1/noël-2017

Publié dans fêtes, Ma vie perso., mes vidéos | Laisser un commentaire

Jésus, sa vie et son ministère – Il enseigne à l’aide d’illustrations (47)

jésus enseigne sur un bateau

Jésus, semble-t-il, se trouve à Capernaüm quand il tance les Pharisiens. Plus tard, dans la même journée, il quitte la maison où il loge et se rend à pieds à la mer de Galilée, qui est toute proche. Là, des foules s’assemblent, Jésus monte alors dans un bateau, s’éloigne du rivage et se met à enseigner les gens réunis au bord de la mer ; il les instruit, au sujet du Royaume des cieux à l’aide d’une série de paraboles, ou illustrations, dont le cadre leur est familier.

D’abord, Jésus parle d’un semeur qui sème de la semence. Des grains tombent le long de la route, et les oiseaux les mangent. D’autres tombent sur un sol pierreux. Comme leurs racines manquent de profondeur, les pousses se dessèchent sous le soleil brûlant. D’autres encore tombent parmi les épines, qui étouffent les tiges lorsqu’elles grandissent. Quelques grains, enfin, tombent sur de la bonne terre et produisent du fruit, certains à cent, certains à soixante et d’autres à trente pour un.

Dans une deuxième illustration, Jésus affirme que le Royaume de Dieu est comme lorsqu’un homme sème de la semence. A mesure que les jours passent, pendant que l’homme dort ou qu’il est éveillé, la semence grandit. Et cet homme ne sait pas comment. La semence grandit d’elle-même et produit du fruit. Quand le grain est mûr, l’homme le récolte.

Jésus dit une troisième illustration à propos d’un homme qui sème une semence de bonne qualité. Mais pendant qu’il dort, un ennemi vient et sème de la mauvaise herbe par-dessus le blé. Les serviteurs de cet homme lui demandent s’ils doivent arracher la mauvaise herbe. Celui-ci répond : « Non, vous déracineriez du blé si vous faites cela. Laissez-les croître ensemble jusqu’à la moisson. Je dirai alors aux moissonneurs de trier la mauvaise herbe, de la brûler et de mettre le blé dans la grange. »

Dans la suite de son discours adressé aux foules qui se tiennent sur la rive, Jésus expose deux autres illustrations. Il explique que « le royaume des cieux » est semblable à un grain de moutarde qu’un homme sème. Bien qu’il soit la plus petite de toutes les semences, dit-il, le grain de moutarde devient, en poussant, la plus grande des plantes potagères. Il devient un arbre dans les branches duquel les oiseaux viennent s’abriter.

Certains objectent aujourd’hui qu’il existe des semences plus petites que celle de la moutarde. Mais Jésus ne donne pas une leçon de botanique. La semence de moutarde est vraiment la plus petite graine que connaissent les Galiléens de son époque. Ceux-ci comprennent donc que Jésus parle d’une croissance phénoménale.

Enfin, Jésus compare « le royaume des cieux » à du levain qu’une femme prend et mélange à trois grandes mesures de farine. Avec le temps, ajoute-t-il, il pénètre toute la pâte.

Après avoir dit ces cinq illustrations, Jésus congédie les foules et regagne la maison où il loge. Ses 12 apôtres et d’autres disciples le rejoignent bientôt. 

Matthieu 13:1-9, 24-36 ; Marc 4:1-9, 26-32 ; Luc 8: 1-8.

Publié dans Jésus sa vie et son ministère, Jésus, sa vie et son ministère | Laisser un commentaire

Joyeux Noël et bonne année 2018

Roi-mages1

naissance-de-jesus

Noël, fête un peu magique de fin d’année, qui réunit les familles, les amis(es), ceux qui s’aiment et s’apprécient, moment de partage et de joie, de remise de cadeaux, de messages de bonheur et d’amour, se souvenir que Noël est surtout une fête pour nous rappeler la naissance de Jésus, qui n’est pas forcément né un 25 décembre, car d’après la bible les bergers étaient dans les champs, ce n’était donc pas le mois de décembre, date qui a été choisie par la chrétienté pour nous rappeler qu’il est le fils de Dieu, choisit par lui pour nous sauver de nos péchés, nous oublions souvent Jésus, le seul vrai guide parfait, pour nous aider et nous enseigner, si nous avons des choses à lui demander, il faut s’adresser à lui en toute humilité. Bon Noël à tous et toutes. 

sapin clignotant neige tombant et cerf

Mes vœux pour l’année 2018

« Chers amis (es), copains, copines, que cette année 2018 vous comble, comme vous le méritez, de tous les petits bonheurs que la vie peut nous offrir. Je vous souhaite également l’amour, la réussite et la santé la meilleure possible. Et évidemment, j’espère passer encore beaucoup de moments de rire et de joie avec vous. Pour cette nouvelle année, je vous souhaite que tout soit meilleur, plus beau et plus bon que l’année précédente. Que ce qui fut difficile hier ne soit désormais plus qu’un mauvais souvenir du passé au milieu des milliers de souvenirs joyeux de demain. Je vous souhaite de tout cœur que vos souhaits se réalisent. »

Excellente année 2018 à tous.

« Que cette année vous soit heureuse ; que la paix, le repos et la santé vous tiennent lieu de fortune. » (Madame de Sévigné)


 

 

Publié dans fêtes, Jésus sa vie et son ministère | Laisser un commentaire

Prière contre le mauvais sort quel qu’il soit…

mauvais sort

Prière contre les mauvais sorts (trouvée sur le net), la poisse vous colle à la peau, rien ne va plus malgré vos efforts, votre santé se dégrade…

fatigue importante qui perdure

migraines invalidantes et malaises fréquents

 trouble sévère du sommeil

douleurs intenses dans le dos et sensation d’oppression au niveau de la poitrine

démangeaisons cutanées récurrentes

perte d’appétit

sensations désagréables et douloureuses de jambes lourdes et de fourmillements dans les doigts

déprime, dépression, perte de la libido

nervosité, agressivité

 isolement et repli sur soi

L’envoûtement s’accompagne également d’une détérioration générale de son cadre de vie, observable seulement quelques semaines ou quelques mois après l’apparition des premiers symptômes. On sera particulièrement attentif aux nombreuses pressions qui s’exercent soudainement et continuellement sur notre environnement :

désagréments qui sortent de l’ordinaire (invasion soudaine et inexpliquée d’insectes…)

accidents de la vie courante (voiture, domestique…)

malchance et infortune qui s’acharne

problèmes financiers, perte d’emploi…

drames affectifs qui bouleversent toute une vie (rupture amoureuse…)

Cette prière est à faire à voix haute en cas d’attaque occulte ou magique autant de fois que vous sentez l’oppression.
Ces paroles sont les versets les plus appropriés de la Bible que nous avons personnalisés en tenant aussi compte d’expérience personnelle dans ce domaine.
Le but ici n’est pas de prouver que ces choses existent, ceux qui en sont victimes le savent bien…

« Je place tout mon être, l’esprit, l’âme et le corps sous la protection du sang de Jésus. Le sang de Jésus qui purifie de tout péché, comme l’oiseau s’échappe, comme l’hirondelle s’envole, ainsi la malédiction sans cause n’a point d’effet sur moi. Toute arme forgée contre moi pour me faire du mal reste sans effet et je condamne toute langue qui s’élève en injustice contre moi.
Au nom de Jésus, je lie et je chasse tous les mauvais esprits envoyés contre moi pour me faire du mal : esprits d’occultisme, de sorcellerie, de malédiction, de mauvais sorts, de mauvais œil, esprits de vaudou, de magie noire, esprits de jalousie, de haine de colère, d’angoisse, de dépression, esprits de morts, de suicide, de tristesse, esprits abattus, de persécution, de mise en cage.
Je vous lie et je vous chasse au nom de Jésus Christ parce que tout ce que je lie sur terre est lié dans le ciel.
Père céleste, s’il s’agit d’esprits humains ou de leur influence, je te demande de les éloigner de moi au nom de Jésus.
Tu enlaces le méchant dans l’œuvre de ses mains.
Tu brises le bras du méchant et la tête de tes ennemis.
Au nom de Jésus, j’ordonne à tous les mauvais esprits de quitter mon corps, mon âme, ma conscience, mon inconscient et mon subconscient.
Et je déclare qu’aucun malheur ne m’arrive, aucun fléau n’approche de ma demeure car Dieu ordonne à ses anges de veiller sur moi dans toutes mes voies.
L’Eternel mon Dieu est avec moi, l’enchantement ne peut rien contre moi ni la divination.
L’Eternel change pour moi la malédiction en bénédiction, et je remporte la victoire sur le diable par le sang de l’agneau et par la parole de la vérité que je proclame.
Je bénis toutes les personnes qui veulent me faire du mal. Je bénis (vous pouvez citer les noms de vos ennemis) et ainsi j’amasse des charbons ardents sur leurs têtes.
Celui qui creuse une fosse contre moi y tombe et la pierre revient sur celui qui la roule.

Le méchant ouvre une fosse, il la creuse, et il tombe dans la fosse qu’il a faite et sa violence redescend sur son front.
Dieu est mon secours, le seigneur est le soutien de mon âme, le mal retombe sur mes adversaires.
Mes ennemis reculent le jour où je crie :  » je sais que L’Éternel est pour moi « 

Amen

Publié dans Prières, Santé & bien-être, Spiritualité | Laisser un commentaire

Article de MARTINA JADE – FIN 2017 SE TERMINE EN TOURBILLONNANT…

(Article écrit par Martina Jade)

05/12/2017 

MARTINA JADE

martina jade

Fin 2017 se termine en tourbillonnant…..

Ou peut-être en coup de vent…Et ne laissera aucun répit à vos émotions!

les énergies sont particulièrement lourdes en ce mois de décembre et ce… depuis le portail du 11 novembre, on peut les sentir parfois consistantes, mais aussi parfois troubles, ne sachant pas ce qu’il nous arrive, ballotés entre des coups de fatigue, des coups d’énergies, ainsi que par des symptômes un peu bizarre sur lesquels on ne peut pas mettre de noms précis.

Nous pensons assurément que les cycles de la nature, printemps, été, automne, hiver sont là comme par habitude, et oui, nous sommes nés avec cette connaissance, qu’il y avait 4 saisons sur cette terre, les parents, puis les maitres d’écoles nous l’ont appris, alors cela fait partie des meubles, et depuis notre toute petite enfance, nous voyons irrémédiablement passer ces saisons. Mais ce qu’ils ont oublié de nous dire, c’est que ces 4 saisons étaient reliées aux 4 directions: Est, Ouest, Sud, Nord, mais aussi aux quatre éléments : Feu, Terre, Air, Eau, ainsi qu’aux 4 races humaine ; Noir, Blanc, Jaune, Rouge, ainsi qu’aux 4 périodes de la vie humaine : bébé, adolescence, maturité ou adulte, vieillesse.

Tout a une raison d’être dans notre Univers, tout est relié et nous avec, faisant partie intégrante de ce tout, l’Univers est gouverné par des cycles et par ricochet nous sommes aussi gouverné par ces cycles. Donc quand notre Univers est turbulent, nous subissons ces turbulences, le mieux est de nous laisser balloter au gré du vent, car si nous résistons, nous nous formons un nœud émotionnel, nous mettant dans des états pas possible.

Et tout devient alors possible sans s’en rendre compte véritablement comme : tristesse, dépression, agressivité, colère, ne plus vouloir avancer, symptôme bizarre comme le cœur qui s’emballe en arythmie etc… La patience est recommandée dans ce cas, car comme les cycles, tout passe en temps voulu. Respirez, cela débloquera le diaphragme qui souvent, même très souvent est en lien avec le plexus et les émotions, lorsque ce dernier est bloqué, il provoque des peines à respirer.

Le processus des énergies de décembre ressemble à un chasse-neige, dégageant la route devant nous, c’est peu dire, afin de laisser la place à de nouvelles informations.

Lors de la pleine  Lune en gémeaux  “3 décembre 2017” et ce jusqu’au 6-7 décembre, il est conseillé de prendre soin de votre physique, mais également de vos émotions, l’époque est aux remontées émotionnelles, celles que l’on a cru avoir travaillé, et bien si cela remonte, c’est qu’il reste du nettoyage à faire.

Attention ça brasse un max, accepter et vivre et laisser aller ces émotions est ce qu’il y a de mieux à faire, “ce n’est qu’un passage”. N’oublions pas que nous somme co-créateur de notre vie.

Cette pleine Lune en Gémeaux apporte une certaine dualité beaucoup plus accentuée pour celles et ceux qui ont leur Lune de naissance dans ce signe. Vous pourrez expérimenter plus de conflits intérieurs que la plupart des gens.

Dans ce tourbillon de décembre, les uns devront amener un certain ordre intérieur, le dépouillement d’un passé révolu, l’introspection, pour d’autres ce sera faire le vide au niveau matériel et financier “de quoi se poser les bonnes questions”, transformation de la pensée : qu’ai-je à dire que je garde en moi depuis si longtemps, c’est le temps de régler ses comptes dans l’amour, sans agressivité, avec tact mais en étant clair.

En même temps des pannes de réseaux pointeront le bout de leur nez, que ce soit la communication ou tout ce qui roule, cela est due à la rétrogradation de la planète Mercure.

La nouvelle Lune du 18/12 risque d’être forte en énergie avec son amas de planètes dans le signe du Sagittaire, attention, elle peut donner le meilleur comme le pire en excès, intériorisation, connaissance de Soi est ce qui est demandé pour ce passage, et comme toute pleine et nouvelle Lune, elle est sous l’égide de la guérison, du lâcher prise, avant le grand portail du Solstice d’hiver et le passage en 2018.

Mon point de vue personnel : accueillir les influences actuelles sans se laisser submerger, si vous êtes fatigués et avez envie de dormir et bien dormez “si vous le pouvez bien-entendu”, accueillez les émotions et si vous pensez qu’’elles sont là par hasard parce-que vous avez déjà travaillé sur le soucis, ne vous arrêtez pas à cela, et regarder ce qui n’a pas été travaillé dans ce processus, lorsque l’on passe le balai, il y a toujours des poussières que l’on oublie……

La pleine Lune du 3 décembre était dans l’axe gémeaux Sagittaire, je dirais qu’il est important de privilégier la communication à un niveau plus élevé et si l’on ne veut pas vous entendre, c’est aussi parfait, vous aurez fait de votre mieux dans ce travail qui vous était imposé.

Les énergies de décembre sont aussi sous l’égide du pardon “depuis novembre”, pardonner c’est aimer, peu importe si en face l’on reste buté, vous aurez fait de votre mieux pour vous pardonner, demander le pardon, vous aurez accompli un super travail sur vous d’humilité et de lâcher-prise, et c’est tout ce qui compte, et dites-vous « qu’en face » ils ont aussi du chemin à faire pour grandir en conscience.

Les influences amicales seront très coup de tête, il y aura de nouvelles rencontres et pour des raisons qui n’appartiennent qu’aux autres les anciennes amitiés disparaîtront en un coup de baguette magique, ne vous inquiétez pas, ne cherchez pas à rattraper, car tout est parfait dans les lois de l’Univers, vous aurez juste à travailler très certainement la séparation, remerciez l’ami(e) qui vous quitte, elle ou il ont traversés votre vie pour vous aider quel que soit le travail que vous aviez à accomplir.

Nous sommes en train de quitter le vieux monde sans nous retourner, ce que les Mayas avaient prédit : un changement de monde, pour certain car les autres ne sont pas encore prêts, je n’aurais qu’une seule chose à dire : avançons d’un pas sur mais léger et confiant sur cette route qui s’ouvre à nous pleines de possibles, sans se retourner, en conscience avançons paisiblement.

Toutes ces influences qui nous parcourent en ce mois de décembre sont là afin de nous octroyer un super travail à accomplir sur le lâcher prise que ce soit humainement parlant ou bien animalement parlant.

Bonne fin d’année!!

Martina Jade

Publié dans Santé & bien-être, Spiritualité, travail sur soi | 4 commentaires

Jésus, sa vie et son ministère – Jésus tance les Pharisiens (46)

jonas et le poisson

Jésus tient ce raisonnement : si c’est grâce à la puissance de Satan qu’il expulse des démons, alors Satan s’est divisé contre lui-même. « Où bien faites que l’arbre soit beau et beau aussi son fruit, poursuit-il ou bien faites que l’arbre soit pourri et pourri aussi son fruit : car c’est à son fruit que se reconnait l’arbre. »

Il est insensé de prétendre que Jésus produit du bon fruit, l’expulsion de démons, parce qu’il sert Satan. Si le fruit est beau, l’arbre ne peut pas être pourri. En revanche, les fruits pourris des Pharisiens, leurs accusations absurdes et leur opposition, dénuée de fondement à l’encontre de Jésus, prouvent qu’eux-mêmes sont pourris. « Progéniture de vipères, s’exclame Jésus, comment pouvez-vous dire de bonnes choses, alors que vous êtes méchants ? Car c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. »Puisque nos paroles reflètent notre condition de cour, ce que nous disons permet de nous juger. Jésus certifie en effet : « Je vous le dis : Toute parole oiseuse que disent les hommes, ils en rendront compte au Jour du Jugement ; car par tes paroles tu seras déclaré juste et par tes paroles tu seras condamné. »

Malgré toutes les œuvres de puissance accomplies par Jésus, les scribes et les Pharisiens lui présentent cette requête : « Enseignant, nous voulons voir un signe de toi. » Même si ces hommes de Jérusalem n’ont pas vu personnellement ses miracles, il existe des preuves visibles et irréfutables que ceux-ci se produisent. C’est pourquoi Jésus répond aux chefs juifs : « Une génération méchante et adultère continue à rechercher un signe, mais il ne sera donné de signe que le signe de Jonas le prophète. »

Jésus explique alors ce qu’il veut dire : « De même (…) que Jonas a été trois jours et trois nuits dans le ventre de l’énorme poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le cœur de la terre. » Après avoir été avalé par le poisson, Jonas en est ressorti, comme s’il ressuscitait ; Jésus prédit donc que lui-même mourra et qu’il sera ramené à la vie le troisième jour. Pourtant, même quand il sera ressuscité par la suite, les chefs juifs rejetteront « le signe de Jonas ».

En conséquence, Jésus affirme que les hommes de Ninive qui se sont repentis à la prédication de Jonas ressusciteront lors du Jugement et condamneront les Juifs qui le rejettent. Il établit aussi un parallèle avec la reine de Schéba, qui est venue des extrémités de la terre pour entendre la sagesse de Salomon et qui s’est émerveillée de ce qu’elle a vu et entendu. « Mais voici, fait remarquer Jésus, qu’il y a ici plus que Salomon. »

Tiepolo-Schule,  Koenigin von Saba - Queen of Sheba & King Solomon / Tiepolo - Ecole Tiepolo, La Reine de Saba

Puis il donne l’illustration d’un homme duquel sort un esprit impur. Cet homme, cependant, ne comble pas le vide avec de bonnes choses, si bien que sept esprits plus méchants en viennent à le posséder. « Ainsi en sera-t-il également de cette génération méchante », déclare Jésus. La nation d’Israël a été purifiée et a connu des réformes, ce que l’on peut comparer au départ temporaire d’un esprit impur. Mais son rejet des prophètes de Dieu, poussé à son paroxysme quand la nation s’oppose au Christ lui-même, révèle que sa condition méchante est plus mauvaise qu’au commencement.

Tandis que Jésus parle, sa mère et ses frères arrivent et se tiennent près de la foule. Quelqu’un lui signale donc : « Voici que ta mère et tes frères se tiennent dehors et cherchent à te parler. »

« Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? », demande Jésus. Étendant la main vers ses disciples il dit : « Voici ma mère et mes frères ! Car quiconque fait la volonté de mon Père qui est au ciel, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. « Par cette attitude, Jésus montre que les liens qui l’attachent à sa famille ont beau être très puissants, ceux qui l’unissent à ses disciples sont plus étroits encore. 

Matthieu 12:33-50 ; Marc 3:31-35 ; Luc 8:19-21.

Publié dans Jésus sa vie et son ministère, Jésus, sa vie et son ministère | Laisser un commentaire